Des tracteurs dans la campagne de Magimpré ? Oui, mais des ancêtres !

Le dimanche 21 août, Magimpré accueillait quelques spécimens de tracteurs anciens,
qui font la fierté de leurs propriétaires respectifs.

Dès 9H, le ronronnement des premiers arrivants se faisait entendre, et petit-à-petit, tous les participants étaient présents, après avoir aligné leurs engins rutilants sur la pelouse.

Le café de bienvenue dégusté, malgré le vent et une petite pluie intermittente, l’on se mit en route pour faire une agréable promenade dans les rues de Florée et Maibelle.

Certains prirent place sur les sièges aux côtés des chauffeurs, et pour les autres et leurs enfants, un tracteur avait été tout spécialement équipé d’une remorque char à bancs pour véhiculer la joyeuse troupe dans ce périple.

A mi-chemin, une halte était prévue à Maibelle, à la ferme de Geneviève et Jean-Marie. Après la dégustation d’une petite bière revigorante, on se remit en route pour revenir à Magimpré, en traversant Florée.

Les appétits bien ouverts par la promenade furent enchantés de découvrir le
buffet-barbecue où les tranches de cochon grillé au miel étaient accompagnées de délicieuses « patates pêtées », et salades variées. Quelques « pains-cochon » étaient également prévus pour les petits estomacs.

Après ce plantureux repas, l’heure du gymkhana des tracteurs ancêtres avait sonné.
Le champ voisin avait été aménagé pour les épreuves d’adresse : lancé de ballon, enfilage d’anneaux, déplacement de bouteilles, lancé d’anneaux, parcours électrique, et parcours d’équilibre sur deux poutrelles.

Chacun s’y exerça avec plus ou moins d’habileté, dans une bonne humeur générale, malgré la météo variable. Les enfants aussi purent s’adonner aux joies de la conduite grâce à un petit tracteur aimablement mis à leur disposition. Pour marquer l’événement, un permis de conduire leur fut délivré à l’issue du parcours.

Et pour que la fête soit complète, un bar mobile et une grande tonnelle avaient été installés sur le terrain.

Nul doute que cette activité reste un motif de sortie agréable pour les passionnés
de tracteurs ancêtres, et qui permet également aux villageois de découvrir ces superbes machines.

A l’année prochaine, en espérant vous voir encore plus nombreux !

A Magimpré, on s’en est FOOTu plein les yeux !

A nouveau, le comité avait bien préparé les choses pour que l’Euro de football devienne un moment de convivialité pour chacun et chacune, adepte ou non de ce sport populaire.

Une salle transformée en tribune grâce à un écran géant, quelques sièges et de nombreux supporters et le tour fut joué… tout comme les matches !

Les mi-temps furent bien sûr l’occasion d’échanger les impressions, les pronostics… et quelques tournées. Et comme les émotions creusent l’estomac, tout avait été prévu : cornets de pâtes bolognaises ou jambon/fromage, croque-monsieur, pain/saucisse…

Nous avons aussi reçu la visite de quelques travailleurs portugais, qui résident actuellement à Florée, et qui ont partagé notre joie, tout en arborant fièrement les couleurs de la Belgique. C’est tout naturellement que nous avons aussi suivi avec passion les matches de leur équipe.

Quelle ambiance ! D’autant plus que l’équipe belge nous fit vibrer et espérer… avant de s’éclipser en quart de finale.

La finale de l’Euro le dimanche 10 juillet a tenu tout le monde en haleine, et a prouvé qu’un petit pays peut gagner un grand challenge, grâce au courage et à la pugnacité de son équipe. Ils peuvent être fiers comme des coqs. Parabéns !

On attendra le retour de nos amis portugais pour fêter ensemble leur victoire !

Nul doute que les prochaines réjouissances footballistiques seront autant d’occasions de se réunir à Magimpré pour profiter de cette ambiance incomparable.

Cet été, et malgré les nuages, on s’est bien amusé à Magimpré !

Pour commencer joyeusement la période de vacances, une grande FETE CHAMPETRE (la 3è du nom) a eu lieu le 3 juillet.

Afin d’ouvrir l’appétit, un apéritif était offert à tous les participants. L’occasion aussi de fêter les 90 ans de Marcel LAMY, tout en écoutant quelques morceaux du répertoire de la Chlorale de Florée.

Pendant ce temps, le traiteur et son équipe s’activaient aux fourneaux pour nous concocter une savoureuse paëlla qui – aussitôt servie – fut appréciée à l’unanimité.
Pour les petits appétits, des pains/saucisse étaient prévus

Les diverses animations de l’après-midi furent nombreuses : apprentissage de danses folkloriques sous la direction souriante de Jean, accompagné de son accordéon et de son harmonica. Autant dire que les talentueux élèves se sont appliqués à effectuer les figures avec tout leur cœur… et même leur humour.

Les pistes de pétanque ont également eu leur succès : pendant que certains pointaient ou tiraient « avé l’assent », d’autres jouaient au Möllky. Juste à côté, quelques un(e)s testaient leur habileté au jeu du bouchon ou du palet.

Les plus petits n’étaient pas oubliés : un beau château gonflable pour bondir à souhait, ou une pêche aux canards dont les lots furent très appréciés.

Et bien qu’il ne fasse pas caniculaire, les gosiers se réjouirent avec quelques bières spéciales et vins variés.

Notez déjà la prochaine édition dans votre agenda 2017.

A FLOREE, La chasse à la canette sauvage était ouverte ce vendredi 6 mai

En cette belle fin d’après-midi ensoleillée, une armée de 30 courageux bénévoles, petits et grands, s’est réunie à Magimpré pour traquer les déchets sauvages abandonnés dans la nature. De nouveaux habitants avaient rejoint l’équipe. Cette opération « grand nettoyage » était organisée en partenariat avec la commune d’Assesse.

Munie d’un équipement fourni par la Région wallonne, (gilet fluo, gants, sacs PMC ou poubelle), toute la colonie a arpenté les rues et accotements pour traquer minutieusement les détritus. Un véhicule et sa remorque ont ensuite collecté l’ensemble. Certains endroits, et plus particulièrement les différentes entrées du village, étaient fortement touchés.

Au bout de deux bonnes heures d’efforts, dans une bonne humeur générale, le tableau de chasse était conséquent. Manifestement, certains usagers de la voie publique avaient confondu les rues, les abords des bois et l’accotement avec un parc à conteneurs.
On y a trouvé « de tout » : bouteilles en plastique, papiers/cartons, débris de verre, mégots de cigarettes et même … un vieux pneu. Mais la « superstar » incontestable était la canette métallique !

Pour se réconforter, les participants ont ensuite été conviés à prendre le verre de l’amitié, et à déguster un délicieux hamburger.

Il est probable qu’il faudra encore et encore mener ce genre d’opération de nettoyage car l’on ne peut changer le comportement incivique de quelques individus. A moins de les prendre « la main dans le sac » (enfin, plutôt hors du sac) et de leur imposer une peine de travail d’intérêt général qui consisterait à nettoyer à leur tour les abords des chaussées.

En effet, cette pollution par les déchets est une vraie catastrophe écologique et sociale.
La pose de panneaux dissuasifs – surtout aux endroits les plus sensibles – serait peut-être une première solution au problème.

Encore merci à la valeureuse équipe de chasseurs et rendez-vous en 2017, en espérant que la canette sauvage métallique soit bientôt une espèce en voie de disparition !

On a eu chaud à Magimpré

Ils étaient une bonne centaine à braver le froid ce 4 mars pour bouter le feu, non pas aux anglais, mais à un magnifique bûcher dont la verdure cachait une âme ardente et supportait le malheureux bonhomme hiver qui n’en menait pas large, bien qu’ayant eu droit au dernier verre du condamné.

Dans l’attente du moment crucial de l’allumage, les floréens, floréennes, leur famille et leurs amis s’étaient réunis dans l’accueillante salle de Magimpré flanquée d’un chapiteau, où de délicieux breuvages rendaient l’attente plus supportable.

A 20 heures précises, le bûcher fut allumé et le brasier s’enflamma, illuminant le champ et colorant le ciel de magnifiques tons rougeoyants. Monsieur Hiver eut fort chaud et se … fondit dans le néant. Adieu, et bon débarras !

C’est donc le cœur tout réjoui à l’idée de voir bientôt arriver le printemps que la troupe s’en retourna fêter l’événement autour d’un bon verre, en mangeant de délicieux pains/saucisses.

Voilà donc un grand feu réussi, grâce au comité Magimpré et à la Jeunesse de Florée, qui avaient uni leurs efforts pour l’occasion. Au revoir l’hiver, et bonjour le printemps !

C’est avec enthousiasme qu’on vous attend nombreux pour participer à nos prochaines manifestations.